chezmonveto
Imprimer

picto Imagerie


  • Echographe Esaote MyLab40 Vet
  • Radiographie
  • Développeuse automatique

La clinique vétérinaire gaillacoise s'efforce de régulièrement investir dans un matériel de haute qualité pour offrir un plateau technique fiable et performant à ses patients. En 2010, nous avons donc acquis un échographe neuf, de dernière génération, l'esaote MyLab40Vet.
Il nous permet d'effectuer des échographies abdominales, ainsi que des échographies du coeur, de l'oeil... Couplé à la complémentarité de notre équipe de vétérinaires, nous disposons ainsi d'un examen complémentaire performant au service du diagnostic.


Echograpghie abdominale :

 

Echographie de la vessie par le Dr LE GUEN. Elle met en évidence un gros polype vésical.


Echographie abdominale :

 

Echographie intestinale. Ici, diagnostic d'une intussuception (repli d'un intestin sur lui même) par le Dr GARCIA.

Ce cas est présenté plus en détail dans la fiche de service chirurgical.

 

 


  • Radiographie de profil
  • Radiographie de face
  • Echocardiographie
  • Ponction échoguidée
  • Prélèvements recueillis

Echocardiographie et radiographie du thorax :

 

Radiographie du thorax par le Dr GARCIA et le Dr VIARD : présence d'un épanchement thoracique sur un chat en détresse cardio respiratoire. Sur la radiographie de face, la silouhette cardiaque est globuleuse.

 

Echocardiographie : la présence de liquide autour du coeur est mise en évidence : épanchement péricardique provocant une tamponnade ("étouffement" du coeur qui est gêné dans ses mouvements). Les Drs GARCIA et VIARD pratique une ponction échoguidée du liquide et retirent près de 40 ml de pus, soulageant immédiatement le travail cardiaque.

 

Le chat est alors installé en soins intensifs sous tente à oxygène, perfusion et antibiotiques. L'examen cytologique du pus est réalisé à la clinique.


Echographie des glandes surrénales :

 

Echographie abdominale effectuée par le Dr GARCIA sur un chien suspect de syndrome de Cushing (production excessive de cortisone par l'organisme).

 

L'échographie révèle une augmentation de la taille des deux glandes surrénales, évocant un syndrôme de Cushing d'origine hypophysaire : l'hypophyse produit en excès une hormone qui suractive les deux surrénales, surproduisant le cortisol.