chezmonveto
Imprimer

picto Bilan Sanitaire en Elevage

Selon la législation française, le vétérinaire peut effectuer une prescription (= une ordonnance) :

* Soit à l'issue de l'examen clinique d'un animal ou d'un lot d'animaux (ou suite à une autopsie...), ou au plus tard dans les 9 jours suivant cet examen, et uniquement pour l'animal examiné ou le lot dont il est issu.

* Soit hors examen clinique (souvent "au comptoir"), à la condition qu'il réalise des soins réguliers dans l'élevage (Arrêté du 24 avril 2007 relatif à la surveillance sanitaire et aux soins régulièrement confiés au vétérinaire), qu'il y ait effectué il y a moins d'un an un bilan sanitaire en élevage avec établissement d'un plan sanitaire et de protocoles de soins. La prescription est alors possible sans examen préalable dès lors qu'elle s'inscrit dans un des protocoles de soins établi (pathologie fréquente dans l'élevage ou prévention inscrite au plan sanitaire). En cas de pathologie nouvellement constatée, une visite de suivi doit être demandée pour mettre à jour les protocoles de soins. (Décret n° 2007-596 du 24 avril 2007 relatif aux conditions et modalités de prescription et de délivrance au détail des médicaments vétérinaires   (dit "décret prescription délivrance"))

 

Dès lors, nous ne pouvons pas prescrire, ni délivrer, de médicaments hors examen clinique si ce bilan n'est pas à jour pour votre élevage.

 

Ce bilan à jour est également demandé par les services de l'Etat lors des contrôles de conditionnalité.


C'est dans ce contexte que nous avons mis au point la prestation de bilan sanitaire en élevage. Lors de cette visite, parfois couplée avec la visite sanitaire prise en charge par l'état, nous faisons le point ensemble sur les maladies rencontrées, sur leur fréquence relative, sur les points qu'il est possible d'améliorer avec une prévention adaptée, sur l'importance des pertes rencontrées. Nous faisons le point sur vos habitudes de traitements. C'est également l'occasion de vous remettre des protocoles d'intervention de première et seconde intention afin d'optimiser les soins infirmiers que vous pratiquez couramment dans votre élevage.

Nous abrdons également le bon usage des médicaments, notamment antibiotiques, afin de prévenir la survenue de résistances. Nous établissons un plan de prévention adapté à VOTRE élevage.

 

Nous avons voulu faire de cetteobligation légale (sauf à nous faire venir examiner chaque vache mammiteuse, chaque veau à diarrhée, chaque brebis malade...) l'occasion d'un tour d'horizon complet de votre élevage, afin qu'il vous soit profitable, et que nous puissions vous orienter au sein de notre offre de service en fonction de vos objectifs, de vos caractéristiques d'élevage.


Tarif :

élevage de moins de 20 animaux : 30 € H.T.

élevage de plus de 20 animaux : 82.26 € H.T.